Les plus beaux stades de football à visiter à travers le monde

Nul n’est sans savoir que la coupe du monde 2018 approche à grand pas. Le match d’ouverture aura lieu dans quelques semaines, à savoir le 14 juin au Stade Loujniki de Moscou.

Cet évènement planétaire nous donne l’occasion de faire le tour des plus beaux stades à visiter à travers le monde, où le football se trouve être, dans de nombreux pays, érigé en véritable sport-roi.

Le stade San Siro, à Milan

Le stade San Siro est aussi connu sous le nom de l’ancien footballeur italien de renom, Giuseppe Meazza. Il est l’un des stades les plus célèbres d’Europe. Il fut édifié en 1925 et rénové en 1990 pour la coupe du monde en Italie.

Le stade San Siro se caractérise par une architecture avant-gardiste, notamment par l’aspect des rampes d’accès qui se trouvent accolées à sa façade. Il peut recevoir 81277 spectateurs. La visite du stade permet d’explorer les zones familières des plus grands champions, tels que les vestiaires ou bien le fameux tunnel menant au terrain.

Le personnel spécialisé est présent tout au long de la visite afin de faire partager l’histoire du stade aux visiteurs. Une fois achevée, la visite peut se prolonger au sein du Musée de l’Inter et du Milan. Il offre aux passionnés de football l’exposition de toutes sortes de souvenirs précieux tels que des maillots, des chaussures, ou des coupes, qui constituent aujourd’hui la légende du football italien.

Le stade Santiago Bernabéu, à Madrid

Madrid est constituée de trois équipes de football professionnel, dont le Real Madrid. Son club est propriétaire du stade Santiago Bernabéu. Il se nomme ainsi en hommage au célèbre dirigeant à la tête du club jusqu’en 1978. Le stade a été inauguré en 1947. Il peut aujourd’hui accueillir 81044 spectateurs. Les visites de ce stade sont ouvertes 363 jours par an.

Les aficionados peuvent ainsi venir y découvrir son agencement historique. En outre, il est également possible d’avoir une vue du stade tel qu’il est perçu par les autorités, en visitant la loge présidentielle, ou tel qu’il est perçu par les joueurs, en poursuivant la visite sur le terrain. La visite inclut l’exposition d’une multitude d’objets appartenant au patrimoine du club, accompagnée d’écrans interactifs qui retransmettent les moments marquants.

Le stade Santiago Bernabéu constitue ainsi une enceinte magistrale où se sont inscrites les plus belles années de l’histoire du club. De quoi en faire une visite incontournable à Madrid.

Le stade de France

En 1992, la France est désignée pour préparer la Coupe du Monde de football de 1998. La construction du stade de France est alors entamée. Il devra comporter 80000 places et être apte à accueillir les plus grands évènements nationaux et internationaux.

Aujourd’hui, force est de constater que le stade de France a aisément atteint son objectif. Il constitue un lieu mythique où se sont produites les plus grandes compétitions sportives telles que la coupe du monde de football de 1998 ou celle de rugby en 2007.

Mais il a aussi abrité de prestigieux concerts d’artistes tels que Johnny Hallyday, U2, Madonna… Les lieux sont donc imprégnés de souvenirs inoubliables, et gorgés d’émotions. La visite permet de retracer le parcours des sportifs les plus célèbres à travers des lieux tels que les vestiaires ou le tunnel menant au terrain, afin de ressentir l’excitation des plus beaux matchs y ayant eu lieu.

La visite du stade de France parait donc fortement attrayante, particulièrement lorsque l’on se souvient qu’il fut le berceau de la si savoureuse victoire des bleus en 98…

Le stade Wembley, à Londres

Le stade de Wembley est le plus spacieux et illustre des stades de Londres. Après 4 ans de construction, il fut inauguré en 2007. Il a une capacité de 90000 places assises. Il constitue le sanctuaire de l’équipe nationale d’Angleterre, et le premier stade à organiser des matchs de la ligue nationale américaine de football, mis à part les Etats-Unis.

La durée de la visite est de 90 minutes, et elle permet d’explorer les coulisses de l’enceinte, tels que les vestiaires, les tribunes, et surtout la prestigieuse Loge royale. Il s’agit d’une visite incontournable que les passionnés de football en vacances à Londres ne devront pas manquer.

Le stade de la Bombonera, à Buenos Aires

Selon l’ancien footballeur argentin Omar Da Fonseca, «avant de mourir, il faut avoir connu la Bombonera.» Cela en dit long sur la renommée de ce stade. L’enceinte de la Bombonera est l’un des stades les plus agités de l’univers du football.

Les vibrations au sein des tribunes sont souvent décrites comme un véritable tremblement de terre par les supporters. Une étude confirme d’ailleurs cette description puisque les vibrations enregistrées sont effectivement comparables à un tremblement de terre d’échelle conséquente. Ainsi, les touristes adeptes de sensations fortes venant assister à un match seront servis.

Néanmoins, lors de la visite, une projection retrace les meilleurs moments, tels que les plus célèbres buts de Diego Maradona, accompagnés de la frénésie des supporters exaltés…

En outre, la « bonbonnière » se distingue également de par sa forme carrée, ainsi que ses tribunes de couleur jaune et bleue, qui la rendent très originale. Le stade de la Bombonera est la symbolique de l’Argentine, où le football n’est plus sport mais religion. A ne surtout pas manquer en cas de visite à Buenos Aires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *