Les lieux méconnus de la Côte d’Azur à découvrir

lieux méconnus de la Côte d'Azur à découvrir

La Côte d’Azur est considérée comme l’une des destinations de vacances favorites à travers le monde, avec plus de 4 millions de séjours chaque année. Pourtant, certains paysages azuréens à couper le souffle restent encore assez méconnus du grand public. Parmi eux, voici quelques lieux inattendus qui enchanteront aussi bien les vacanciers que les riverains.

La clue de la cerise

La clue de la ceriseSituée en plein cœur de la vallée de l’Esteron, la clue de la cerise, bordée de deux majestueuses falaises de calcaires, offre l’occasion d’une baignade en pleine nature dans un cadre idyllique entre ciel et montagne.

De plus, des lits d’argile verte entourent la clue, ce qui vous laisse profiter des illustres bienfaits de cette terre sur la peau. Un véritable soin de beauté naturel qui vous donnera la sensation de faire corps avec cet havre de paix d’une pureté hors du commun.

L’accès : A partir de Nice, prenez la direction du village de Gilette par le biais de la route nationale 202. Dépassez Gilette et continuez jusqu’à « Colle Belle ». A un virage plus loin vous trouverez l’indication de la piste 17. Vous apercevrez une barrière. C’est ici que commence la randonnée pour accéder à la clue.

 

Le jardin d’Eze

Le jardin d’EzeLe jardin d’Eze est un jardin botanique doté d’un remarquable amas de cactus et plantes grasses de multiples variétés, qui s’épanouissent à la faveur du climat seyant de la Côte Azuréenne.

Niché à 400 mètres au dessus de la Méditerranée, il permet de s’adonner à une balade exotique sur fond bleu de par la vue pittoresque qu’il offre sur le littoral.

L’accès : Empruntez la route nationale 7, puis la Moyenne Corniche en direction d’Eze-village. La direction du jardin vous sera ensuite indiquée.

 

Le Trophée d’Auguste

Le Trophée d’AugusteLe Trophée d’Auguste est un vestige romain érigé en l’an 6 avant Jesus-Christ à la gloire d’Octave, qui devint le futur Empereur Auguste. Situé sur la Commune de la Turbie, non loin des frontières franco-italiennes, le monument incarnait jadis le symbole de l’Empire Romain dans sa toute puissance.

Il fait aujourd’hui partie de l’héritage historique de notre nation. La terrasse de l’édifice culmine au dessus de toute la Riviera française jusqu’aux côtes italiennes. Un paysage qui laisse sans voix !

L’accès : A partir de Nice, empruntez l’Autoroute A8, puis prendre la sortie n°57 vers la Turbie. La direction du monument vous sera ensuite indiquée.

Les marmites de la Bollène

Les marmites de la BollèneLes marmites de la Bollène est un site de baignade naturel d’eau douce, qui sera très apprécié des férus de canyoning, puisque ces derniers se plaisent souvent à utiliser sa cascade en guise de toboggan pour glisser et se jeter dans la cluse en forme de marmite. La couleur émeraude de son eau révèle la pureté d’un lieu rare où la nature demeure encore souveraine.

L’accès : A partir de La Bollène-Vésubie, empruntez la route D70 en direction du col de Turini. Une fois la chapelle Saint-Honorat dépassée, il faudra continuer à pieds jusqu’aux marmites de la Bollène en vous fiant aux indications.

La promenade Maurice Rouvier

promenade Maurice RouvierLa promenade pédestre Maurice Rouvier débute son parcours en face de la Mairie de Saint-Jean-Cap-Ferrat, au bout de la Baie des Fourmis. Elle serpente le bord de mer en longeant la plage « Cros dei Pin » ainsi que le port de complaisance, avant d’emprunter le chemin de Saint-Hospice, au bout duquel s’érige la Chapelle éponyme, accompagnée de son imposante Vierge noire. Un véritable écrin du patrimoine littoral Azuréen !

L’accès : En partant de Nice, la ligne de bus 81 vous déposera à quelques pas de la baie des fourmis. En voiture, empruntez la sortie n°58 de l’Autoroute A8 depuis l’Italie, et la sortie n°50 depuis Cannes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *